Norvège J3 : Journée d’attente du ferry de 20h

Ce mardi était dédié à l’attente. Celle du ferry de 20h (Cf. le post précédent pour les explications…). 
Mais en fait ce mardi avait commencé lundi soir tard pour moi. Car mon GPS avait planté il y a 24h et m’avait mangé tous les trajets prévus !
Une sorte de gros emmerdement. Très gros. Ce lundi était vraiment pourri…

J’ai passé une bonne partie du début de la nuit à tenter des trucs pour récupérer ces fichiers perdus. Finalement, à 4h du matin j’ai décidé qu’il était temps de dormir. Mais j’avais trouvé une solution de secours. 
Au matin, après le petit déjeuner pris à notre hôtel vers 8h (la nuit fut courte…) le prêt d’un ordinateur de la réception de l’hôtel a permis de restaurer les fichiers manquants … Ouf … 

Nous avions donc du temps avant le ferry du soir. 
Nous sommes retournés sur le port. Nous avons refait des photos. Avec le soleil c’est mieux.


En revenant du port, toujours à pieds, nous avons trainé nos guêtres dans Hirtshals de jour. Rien de bien transcendant.

Ensuite un petit tour en bécane dans les environs, un peu au hasard, en confiant notre destinée aux bons soins du GPS. Je lui demandais des endroits « chouettes » et nous y allions. Plages, jardins, points de vue ont fait partie de nos visites. Globalement, la machine ne s’est pas trompée.

Notre virée autour de Hirtshals…

1er stop à la plage…

2ème arrêt, point de vue à Hjørring.

3ème arrêt, un jardin (extraordinaire)

4ème arrêt, encore une plage

Skallerup Klit, Jutland du Nord, Danemark
Skallerup Klit, Jutland du Nord, Danemark
Skallerup Klit, Jutland du Nord, Danemark
Skallerup Klit, Jutland du Nord, Danemark
Pause essence et prise de. notes…

Vers 15h, nous sommes revenus à Hirtshals pour nous mettre dans la file d’attente du ferry.  Du monde dans la file, certes, mais c’était pour le ferry de 18h… pas le nôtre ! Le temps de rencontrer deux motards suisses, Lucien et Pierre-Yves qui avaient prévu de faire la route des fjords.
Le temps est resté magnifique toute la journée. Pas un nuage. Mais un vent permanent, à écorner les bœufs (ou les cocus, c’est selon…). Et donc les 13 ou 16 degrés étaient rapidement « évaporés » !
Donc rester à se geler comme ça, hors de question. Nous avons donc récidivé au même restaurant qu’hier soir. Burger et salade César (je vous laisse attribuer les plats à qui de droit).
Nous sommes ensuite retournés attendre le ferry. Sous le soleil mais dans le vent … froid ! Longtemps. 

Nous avons finalement embarqué sans coup férir, trouvé notre suite royale pour la nuit.


Une boisson à base de houblon en guise d’apéritif dans le salon à la proue, bercé par un soleil encore haut pour l’heure …
Achat d’un forfait wifi afin de poursuivre l’exhibition sur le net et zou, dîner. 
Un buffet, auquel j’ai très très largement fait honneur, mon comparse moins, pour une durée limitée. A 22h45 il fallait libérer l’espace … Les joies du tourisme de masse !

Au final une journée d’attente gentiment remplie, mais sous un soleil sans nuages, avant d’attaquer le cœur du voyage, enfin, mais probablement sous la flotte. Il paraît qu’on ne peut pas tout avoir. Mais pourquoi donc ?

Arrivée à Bergen prévue à 12h30. Probable visite de la ville et en fonction du temps, nous aviserons de la suite à donner. Nous prendrons la route en fin de journée si les cieux sont cléments ou hébergement sur place si le temps est mauvais…
Mais au moins nous pourrons commencer notre trip norvégien !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.