Norvège J9 : En attendant Bødø…

Ce matin, on espère… En attendant, c’est petit-déjeuner et doigts croisés !

Pas de courroie chez le concessionnaire à 9h et pour le moment ils ne savent pas où se trouve cette satanée courroie.
On ronge notre frein. Frustrant et déprimant…

Mise à jour de 11h : Appel au garage : rien de neuf, il faut maintenant attendre midi pour avoir des nouvelles du transporteur qui est censé livrer la courroie au concessionnaire.

Mise à jour de 14h : Pas de courroie aujourd’hui…


Après plusieurs coups de fil au concessionnaire, qui ne sait pas grand-chose, j’ai quand même obtenu le numéro du colis qui contient ladite courroie. Il est indiqué mercredi pour la livraison. 
Concomitamment j’ai reçu un mail de mon assurance qui me dit « demain » d’après leur contact en Norvège.
Quoiqu’il en soit, ce trip s’ampute à vue d’œil…
Nous changeons d’hôtel histoire de minimiser un brin les frais maintenant que le festival est terminé, des places sont probablement disponibles dans des établissements un peu moins dispendieux …
« Contrariant », c’est le terme de Marc. C’est un homme poli !

Nous avons beaucoup bougé ce jour en changeant d’hôtel.
Pas loin de 500m je pense, d’une seule traite, comme des grands. Sans panne du side-car pourtant lourdement chargé ! Nous sommes revenus à celui que nous occupions le jour de notre arrivée à Bergen.
Les conditions météorologiques ont été plutôt favorables, l’état de la route correct mais le trafic assez dense. Je pense que c’est cela qui nous le plus fatigué. Mais heureusement grâce à de vigoureux coups de gaz et de guidon, Marc a pu nous sortir de situations scabreuses dont seules les très longues distances ont le secret. 

Dans l’après-midi je suis sorti un peu pour m’aérer la tête. Sans appareil photo ! C’est dire si je suis contrarié ! Un café dans un bar non loin, des emplettes « réconfortantes » et je suis revenu à ma chambre. Temps gris…


Afin de nous remettre de ces rudes émotions, nous avons pris notre bière rituelle dans notre café-pub non moins rituel.

Point de repère

PS :
La courroie était ce matin en Belgique ! Si si …
Je vous mets la photo du suivi du colis. Et vous apercevrez que FedEx commence son suivi à 3h du matin. Ils ont fait quoi CanAm avant ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.