Norvège J10 (3) : Calme avant tonnerre mécanique ?

Nous avons dîné comme prévu.
Sur la photo il manque les galettes Saint-Michel et la tablette de chocolat…
Le plat n’était pas des meilleurs, mais avec les petits saucissons qui faisaient office de saucisse, nous avons mangé un simili-aligot avec de la simili-saucisse et de la simili-bière (0%). Mais pas des simili-calories. Nous allons revenir obèses avec des yeux de hiboux qui n’auront pas vu la nuit pendant 15 jours … 


L’auberge (de luxe quand même) s’est remplie brutalement vers 19h. 
Le ciel se dégage ce soir. Et comme par magie la vue sur Bergen devient plus jolie avec le soleil, pas encore couchant …


La courroie, comme nous, ne bouge pas non plus, tout du moins sur le suivi. J’espère qu’elle a pris un camion pour arriver aux premières heures !
Le problème c’est qu’il est écrit livraison vers 18h, et cela n’a pas changé depuis hier. Je redoute « le pire »…
Si nous n’avons rien fait ce jour, hormis les 6km sur le side-car chargé comme un baudet et devant monter de bonnes côtes, nerveusement nous sommes un peu fatigués… 
Marc est parti se coucher. Il est 22h. Pas certain qu’il dorme de suite, mais au moins sa présence en position horizontale tendra à instaurer le calme aux autres occupants… toujours ça de pris pour le couche-tard que je suis ! Je sors faire quelques photos…

2h du matin. La majorité des hôtes est maintenant au paddock. 
Restent quelques jeunes irréductibles et un vieux con !
Je reviens de faire des photos « nocturnes » de Bergen, vue de haut…

Au passage, sur le site du suivi de la courroie, le statut est inchangé depuis cet après-midi.
Inquiet je suis…

Il va falloir rentrer dans le dortoir sans faire un foin du diable, grimper sur le lit superposé sans se casser la margoulette (j’ai pris celui du haut, je suis le jeunot avec Marc !) et arriver à dormir… Obstacles permanents dans ce trip !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.