Norvège J13 (3) : Iles Lofoten

Nous sommes revenus sur nos pas pour jeter un oeil au port du village de Sørvågen que nous avions repéré sur le chemin de Å.

Vues des « terres » depuis Sørvågen, Nordland, Norvège

Sur le port, nous n’avons pas été dépaysé question couleurs…

La série mouette !

Ensuite nous sommes allés à Reine. Photos classiques…

Nous faisons quelques centaines de mètres pour nous rendre sur l’ile de Hamnøya.

Les ponts sont du même type dans cette zone. Et pas désagréables à regarder. Bon, le cadre les met aussi bien en valeur ! Et je ne parle pas du photographe 😉 .

On se rend à Fredvang. En chemin, naturellement, on ne peut s’empêcher de faire quelques stops picturaux !

Après les ponts, nous arrivons à Fredvang. Direction le port pour commencer.

Pour se rendre à l’étape suivante, nous devons revenir sur nos pas. L’occasion de faire encore quelques clichés du coin…

Nous allons à la plage du côté de Flakstad… Enfin nous allons voir la plage. Car le temps n’est pas vraiment au maillot de bain et à la baignade. Certes il fait beau mais avec le vent qui souffle et moins de 10°C au thermomètre, on restera couvert ! Nous y chercherons un café que nous ne trouverons pas (fermés) mais nous croiserons 2 croates en Spyder. Qui venaient de là-bas par la route. Pire que nous …

Pour notre saut de puce suivant, direction le petit village (de toutes façons ils ne sont pas bien gros…) de Nusfjord. En chemin…

Nous arrivons à Nusfjord vers 19h30. Le soleil descend et l’ombre gagne et les nuages apparaissent… Ce village nous a bien plu et nous projetons d’y revenir le lendemain avec une meilleure luminosité.


Réflexions

Les Lofoten, pour leur partie sud au moins (le reste on verra) sont très montagneuses au centre avec une fine bande de littoral où se trouvent les villages (un peu comme Tahiti pour ceux qui connaissent 😆 ). Quelques traces de neige sur certaines montagnes. L’endroit est venté (sauf quand on est abrité…) et le passage sur les ponts pour aller d’île en île est l’occasion de se prendre une bonne bourrasque à chaque fois. 

Nous avons eu de la chance pour ce premier jour. Le temps était beau. Des passages nuageux modérés n’ont pas été gênants. Sauf pour les photos parfois ! La température est très variable suivant l’endroit où vous vous trouvez : exposition au soleil, au vent etc. 
Le rouge que nous qualifierons de « norvégien » est omniprésent. Avec le soleil, il contraste avec le paysage (vert ou bleu, c’est selon) et le blanc des fenêtre le fait ressortir. 

Bref, c’est beau. On retrouve des classiques déjà vus dans notre remontée vers Bødø avec ce supplément « montagne » au milieu. 
Pas simple de décider s’il faut s’arrêter ou pas quand on roule… Ça doit s’appeler l’embarras du choix. Inutile donc de vous dire qu’on a pressé le déclencheur un peu plus d’une fois !
Le problème sera le tri … je dis « sera » car ce n’est pas sur un téléphone que l’on peut choisir proprement. Ça attendra le retour à la maison. Ennui de riches. J’en conviens !

Ce soir, nous sommes à Leknes. 
Trouver un hôtel n’a pas été le plus difficile mais quand même. Malgré la présence de nombreux touristes sur le ferry, ce n’est pas la haute saison et beaucoup d’hôtels sont encore fermés et plusieurs de nos tentatives vont se heurter à des portes closes.
Finalement après plus 1h30 de « recherche », nous nous dirigeons vers la grosse ville du coin, Leknes, où nous trouvons un hôtel Scandic (nous poursuivons notre périple « fidélité » !). Nous avons pu prendre nos chambres tôt : 22h. Nous avons dîné dans la foulée car le service s’arrêtait à 23h. 
Maintenant que nous sommes sur place, le kilométrage journalier va drastiquement baisser. Aujourd’hui nous avons dû timidement faire 200km. 
Demain matin petit-déjeuner à 7h. Faut pas que je rate le réveil cette fois, même s’il n’y aura pas de ferry à prendre plus tard…

——————————————————–
La trace du jour

=================
La vidéo de la journée
=================

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.