Norvège J18 : Début de descente

Nous allons commencer notre descente suédoise. Premier objectif Ostersund, que nous n’atteindrons pas aujourd’hui…
Plus de 1000 km plus bas en passant par le centre de la Suède…
Nous aviserons en fonction de notre avancée routière où nous nous poserons.
Nous allons donc quitter notre hôtel puis la Norvège sous peu. Mais pour y revenir bientôt . Ne serait-ce que pour prendre le ferry à Oslo !

Peu de temps après le départ, en regardant le GPS, je me suis aperçu que la station service suivante était loin. Trop. Alors demi-tour (nous avions à peine avancé) vers Alta pour un plein, mais pas que !

Alta, Finnmark, Norvège

Nous avons commencé à rouler vraiment vers 10h30, car la vidange de l’Ural devenait nécessaire. Et vu l’aspect de l’huile retirée, il était temps ! 

La descente de la Norvège vers la Finlande puis la Suède s’est faite dans les forêts. Et le long des cours d’eau. Sans compter les innombrables lacs finlandais (le Rallye des 1000 Lacs du WRC, pour ceux qui connaissent). 
Le tout sous un soleil parfois masqué par quelques nuages qui viennent décorer le ciel.


Température au départ assez fraîche. 8-9 degrés. Très lentement celle-ci remonte. A la frontière fino-suedoise nous sommes à 15… pas chaud chaud… Espérons que la Suède soit plus chaleureuse…

Frontière fino-suédoise… Nous y faisons une halte tranquille, profitant des rayons du soleil même si la température ne dépasse pas les 10°C.

Comme l’a écrit Marc, c’est beau les forets et les lacs, mais c’est monotone. Et pas de relief pour agrémenter un brin.

La pause travaux ! Et inspection des machines par un autochtone très intéressé…

Une pause ravitaillement…

Skaulo, Norrbotten, Suède

Ca roule… Peu de stops photo. Sauf quand la lumière s’y prête…

Pause ravitaillement ratée. Station fermée, non signalée. Marc en sera quitte pour utiliser ses jerrycans…

Kåbdalis, Norrbotten, Suède

Encore un peu de route…

Arvidsjaur, Norrbotten, Suède


Nous avions prévu du « brutal » pour redescendre rapidement. Nous avons tenu. Plus de 700 bornes dans la journée.
Rien de très transcendant durant cette longue route. Peu de photos faites, peu de vidéos aussi. C’est dire.
Mais notre hôtel à Arvidsjaur (ville dont la légende est injustement méconnue – demandez des précisions à Marc…) était on ne peut plus sympathique. 


Une fois les bagages posés dans la chambre et les frusques de moto enlevées, nous avons bu nos bières accompagnées des réserves de grignotage prévues par le prévoyant… Cela a fait office de dîner, sachant que je me suis envoyé ensuite tout seul comme un grand un paquet de biscuits sablés… Donc pémican, cacahuètes et je ne sais plus quoi d’autre du même acabit pour dîner, c’est parfaitement équilibré. D’autant que pour tenir le choc sur la route nous avions bouloté des paquets de sucreries !
S’il y a un nutritionniste dans le coin, il peut aller se rhabiller 🙂 …
Après ce repas signé de Weight Watchers, je me suis attelé au nouveau programme des visites car tout a été chamboulé.
Le problème est que l’on va revenir en Norvège par l’Est et que l’essentiel des points intéressants, ou à tout le moins les plus touristiques, sont à l’Ouest. Que suivait l’itinéraire initial…

Le soleil joue avec les arbres à 23h30

Arvidsjaur, Norrbotten, Suède

Après avoir retourné le problème du trajet dans tous les sens (et programmé le GPS suivant différentes configurations – et c’est long car ces petites bêtes-là sont nettement moins vives qu’un ordinateur…), j’ai tranché : je vais dormir et laisser la nuit porter conseil !

——————————————————–
La trace du jour

=================
La vidéo de la journée
=================

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.