Norvège J19 : « Sweden is boring »

Dans le préambule de son (hilarant) billet du jour, Marc dit « RAS ».
Je ne suis pas totalement d’accord, d’ailleurs ses notes de voyage le disent bien.

Alors certes, nous sommes partis presque tôt ce matin (9h20) après avoir papoté « avé » un couple de motards marseillais en goguette qui montaient au Cap Nord par la Suède pour redescendre ensuite par la Norvège. Habituel.

Oui, avons rencontré des rennes.
Pas étonnant vu l’endroit…


Nous avons roulé entre lacs et sapins (oui, c’est une contrepèterie mais pas drôle). Habituel pour la Suède.


Le relief est quasi inexistant dans ces coins. « La Suède, c’est pour faire du vélo » (l’auteur se reconnaîtra…). Comme hier.
Le temps était beau puis s’est couvert au fur et à mesure que nous approchions de la Norvège. Habituel aussi me direz-vous, quand on se souvient des seaux d’eau qu’on a pris sur le tête à Bergen…


Nous avons fait des pauses essence, bonbons, vidange humaine. Comme d’habitude également.



Sur la route nous avons été (peu) ralentis par des travaux sur les routes pas toujours en bon état. Habituel de nouveau.

Duved, Jämtland, Suède

Nous avons parcourus pas loin de 700 km ce jour (nous sommes à Trondheim ce soir). Habituel encore.

Et donc, qu’y a-t-il à signaler alors ?
Minute, papillon ! J’y viens…

Nous étions donc abrutis de kilomètres, de platitude et de sapins sous un morne temps en arrivant à la frontière norvégienne. Que nous passons mieux qu’une lettre à la Poste (cette référence à l’avenir devra sûrement être réévaluée quand on connaît les turpitudes du courrier, mais bon, passons…). Et c’est là que les athéniens atteignirent. Ou plutôt que les douaniers intervinrent. Car oui, la Volante n’est pas une spécialité française et moins d’un kilomètre après la frontière, les gars en uniformes arrêtaient et inspectaient les véhicules.


Sagement nous nous sommes arrêtés attendant notre tour. Quand ils vinrent (le tour avec le douanier) ce fut bref question fouille :
Lui : « Nothing to declare ?
Nous : Nothing…
Lui : Where do you come from ? »
Etc… Je ne vous fais pas tout le dialogue dans la langue de Shakespeare, aucun intérêt (et ma fierté n’y résisterait pas).
On lui raconte que l’on vient du Cap Nord (et que nous sommes français, ce qui n’a strictement aucun rapport, je vous l’accorde), via la Suède. Et que la Suède, c’est beau mais un peu monotone.
D’où la conclusion fort judicieuse du douanier (nous en avons convenu instantanément avec Marc) : « Sweden is boring ! ».
[Pour ceusses qui ne speak pas le rosebif : « La Suède, c’est rasoir !»]

L’histoire ne s’arrête pas tout à fait là…
Car de manière étonnante, de ce côté-ci de la frontière, le temps s’est mis brutalement au grand beau (alors que nous suivions la pluie de plus en plus près de l’autre côté), les paysages se sont escarpés, les couleurs devenues chatoyantes avec le soleil de face.
Une claque ! Vraiment…
Dans la vallée qui nous faisait progresser vers Trondheim, ce n’était que des verts éclatants, un ciel magnifique avec quelques nuages lenticulaires pour la déco…

Stjørdal, Comté de Sor-Trondelag, Norvège


A un arrêt quelques kilomètres après pour discuter de notre halte du soir, Marc et moi avions cette même sensation. La comparaison avec la Suède était totalement déséquilibrée. Le « Sweden is boring ! » résumait bien la chose…

Anecdotiquement nous avons un peu ramé pour dégoter un hôtel dans le coin, mais finalement à 21h15 nous trouvions un peu au sud de Trondheim … Car comme souvent lors de ce périple, tout était plein dans la ville.
Le rituel s’étant parfaitement ancré, une pression et des amuse-gueule pour dîner.

Demain, direction Kristiansund. Pourquoi ? Regardez une carte et ce qui peut se trouver dans les environs (Un indice chez vous en bas de votre écran : « c’est au sud »)…

Alors, RAS ? Pas si sûr !

——————————————————–
La trace du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.