Norvège J20 : 2 monuments touristiques et du beau partout

Oui, je nous ai fait faire une énorme transversale asphaltée depuis la Suède. Ostersund – Trondheim – Kristiansund. Ne comptons pas les bornes, ce serait mesquin !

Mais la raison, enfin les raisons étaient nos visites du jour. La route de l’Atlantique et la route des Trolls (que Marc apprécie particulièrement…). 
La première est une succession de ponts enjambant la mer en s’appuyant sur de petites îles être lesquelles les ponts sont bâtis. Le paysage est superbe et l’ensemble possède un charme certain !
La deuxième, les trolls, est une courte montée (7km) raide aux lacets serrés sur une route étroite. Très fréquentée par toutes sortes de véhicules, y compris ceux à 2 roues et moteur humain. 
Et surtout encadrée par deux chutes d’eau impressionnantes… spectacle assuré !

Après le petit-déjeuner, les bécanes nous attendaient sagement là où nous les avions posées la veille. Une chance ! Mais avec une fuite légère sur le cylindre gauche du l’Ural, surveillé depuis quelques temps par Marc…

Et pour ce jour, nous aurons beaucoup de chance : le temps était radieux. Soleil, quelques nuages pour la décoration, peu de vent et une température des plus estivales. 22 à 25 degrés. Marc a roulé en t-shirt …

Nous avons quitté notre hôtel, suivant les indications de mon GPS… qui nous a mené dans quelques culs-de-sac. Rien de bien grave. En allant rejoindre la E39 qui sera notre ruban de bitume pour la première partie de la journée, un premier bel endroit nous a fait stopper. Ce ne sera pas le seul !

Un peu plus tard, nouvel arrêt « impromptu »…

Toutes les routes que nous emprunterons sont superbes, y compris celles de « liaison ». Nous en avons pris plein les mirettes. Vraiment. 
Le bleu des fjords avec le soleil, les montagnes parfois à sommets enneigés. Tout concourait à la beauté du trajet. 

Fannrem, Comté de Sor-Trondelag, Norvège

Nous rejoignons finalement la E39. Qui est l’équivalent d’une petite nationale ou d’une belle départementale (très) bien entretenue.

On the road …

Et la beauté des paysages ne se dément pas… Avec l’eau des lacs et des fjords, les reflets sont à la fête dans les objectifs !

Un petit village coloré sous le soleil et au bord de l’eau oblige à la pause photo. Magnifique…

Heureusement que Marc est là pour documenter le voyage !

Quelques centaines de mètre plus loin, nouvelle pause photo… Impossible de tenir une moyenne, ma bonne dame !

C’est l’heure du ferry ! La traversée au milieu de ces paysages est trop courte !

Anecdotiquement, c’est plein de lupins partout ! Sauvages, ils semblent pousser comme de la chienlit. Charmant ! Quand je m’en suis ouvert à Marc, il a dégainé son téléphone dans lequel il y avait déjà pléthore de photos …

Dans nos pérégrinations nous avons emprunté 3 ou 4 ferries (je crois…). Toujours parfaitement ponctuels. 
Ce pays est un modèle d’organisation … en plus d’être d’une beauté de tous les instants (ou presque, il y a forcément du moins bon, mais nous ne l’avons pas cherché ni vu !). Et donc 2ème ferry…

Nous avons traversé Kristiansund puis emprunté le Atlanterhavstunnelen (tunnel de l’Atlantique – payant pour tout le monde y compris les motos). A la sortie je m’équipe (un peu trop en avance) pour la route de l’Atlantique…

La route de l’Atlantique sous un temps magnifique ! Nous la parcourrons 3 fois… 1 aller-retour puis lors du dernier aller nous ferons un stop au milieu.

Nous longerons ensuite la cote…

Avant de revenir un peu dans les terres…

Nous ferons une pause à ma demande dans une station-service. Je m’endors quasiment en conduisant. Mes trop courtes nuits de sommeil me jouent des tours et un énorme coup de barre m’oblige à m’arrêter. Marc me confirme que je ne roule plus droit… Café, café, Monster et ça repart. Pour un dernier ferry de la journée (vers Åfarnes) quelques minutes plus tard.

Nous suivons les bords du Langfjorden en direction de la route des trolls. Le spectacle est toujours aussi beau. A quelques kilomètres de la montée, nous faisons une pause sur une aire de camping, histoire pour moi de remettre sur le casque la 2ème caméra.

Nous voilà à la route des trolls (Trollstigen). Il est un peu « tard » compte tenu des montagnes et la vallée est dans l’ombre. Mais cela ne va pas nous arrêter…
Nous la monterons chacun à notre rythme. Et nous nous retrouverons en haut.

Arrivés en haut, on va faire un petit tour sur le site.

Après tout ça, il faut trouver un hébergement pour la nuit. Pour celui-ci, la déco ne plait guère à Marc (qui a horreur des trolls) et en plus rien de bien. Donc on repart…

Finalement nous trouvons notre bonheur près d’Åndalsnes. C’est Marc qui l’a dégoté. A 20h ! L’aube !

Une fois les affaires déposées dans les chambres et un petit changement de fringues réalisé, on file prendre l’apéro, déjà préparé par Marc, dans le jardin à l’arrière de l’hôtel. Que dire de l’endroit ? Enchanteur !
Rapidement des victuailles stockées dans l’Ural se retrouvent sur la table et le diner suit rapidement … On est bien !

Je pourrais remplir des billets entiers de photos faites ce jour. Comme évoqué précédemment par Marc dans son pingouin : De la difficulté du choix !
Au moment où j’écris ce billet, 23h15, je suis sur un banc sur le perron de l’hôtel. Je lève les yeux pour regarder la montagne en face et les sommets sont oranges. Sans trucage. J’attrape le téléphone : ce sera la dernière photo de la journée !

Åndalsnes, Comté de More og Romsdal, Norvège

Mais quelle journée. Euh… on fait comment pour devenir norvégien ?

——————————————————–
La trace du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.