Balade dans le PNR de la vallée de Chevreuse

En cette mi-septembre, le temps est encore plus que beau. Alors c’est parti pour une petite balade en Spyder dans l’Ouest parisien, vers le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse (ouf !). Départ vers 10h, les matinées sont fraîches !

Nous avons commencé la balade à Chevreuse, au château de la Madeleine. Il y avait une randonnée en VTT qui passait par là. Avec un point ravitaillement. Inutile de préciser que nous n’étions pas seuls !

Ensuite direction l’inévitable château de Dampierre. Pause café au. pied de l’église.

Au gré du parcours, nous sommes passés, entre autres, par le très joli village de Rochefort-en-Yvelines. Son église ne se trouve pas en son centre mais en hauteur, surplombant les environs et offrant une vue sympathique.

Nous sommes repartis en direction de Rambouillet en t-shirt. Et pas du tout en ligne droite mais en musardant par plein de jolis coins, passant dans la forêt et traversant de beaux villages… J’ai roulé lentement, non par prudence ou par raison, mais juste car je n’avais pas envie d’aller vite. Certes il y avait des vélos, mais bon…

A Rambouillet, nous avons arpenté largement le parc du château. Je ne le connaissais pas ! Oui, 50 balais et parigot, je n’étais jamais allé à Rambouillet.
Pas trop de monde. Les bordures de fleurs sont superbes. En revanche le château lui-même, je ne suis pas fan…

Ensuite, retour dans le parc régional. Il était plus de 14h30 quand nous avons fait la pause déjeuner. A la Celle-les-Bordes. Simple, en terrasse, ambiance très sympa. Et personnel adorable. Parfois assourdis par les motos incapables de passer sans faire rugir le moteur 😡 …

La Celle-les-Bordes, Île-de-France, France

Tranquillement nous sommes remontés sur la bête à 3 roues pour nous rendre, par le chemin le moins direct qui soit, à l’abbaye des Vaux-de-Cernay. Superbe endroit.
Nous y sommes restés longtemps, arpentant les jardins, faisant le tour du lac. Le soleil descendait et les lueurs chaudes donnaient un magnifique aspect aux bâtiments.

Sur le chemin du retour nous avons fait une dernière pause granadine-café-schweppes à Cernay-la-Ville avant de rentrer profitant jusqu’au bout de la chaude lumière du soleil couchant. J’ai même fait l’ensemble du retour en t-shirt.

Au total, une virée de plus de 10h, avec un peu plus de 250 km au. compteur du tripode. Pas autant à pied heureusement ! Mais nous avons pas mal déambulé quand même…

Pour vous montrer que ce n’était pas en ligne droite, voici l’itinéraire suivi dans le PNR de la Haute Vallée de Chevreuse.

Les numéros sont dans l’ordre de passage…

Ce parcours serait peut-être à refaire un peu plus tard dans la saison, avec les couleurs de l’automne bien installées. On verra…

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.