Patagonie 2017 – J2 – Sur les berges du Beagle

12/03/2017

Ce matin je me suis réveillé tôt et la faible lumière du jour qui pointe semble prometteuse…
Je m’habille en vitesse pour descendre vers le port de plaisance pour assister à un magnifique lever de soleil.

  • lever de soleil
  • lever de soleil
  • lever de soleil
  • lever de soleil

Je reviens à l’hôtel pour les ablutions et le petit-déjeuner.
Aujourd’hui, c’est virée le long du canal de Beagle.
Je quitte Ushuaia par la Route 3.

Les montagnes sont plus proches. En longeant la route, je fais plusieurs arrêts photographiques, naturellement.

  • Valle Carbajal, Terre de Feu, Argentine
  • Valle Carbajal, Terre de Feu, Argentine
  • Valle Carbajal, Terre de Feu, Argentine
  • Valle Carbajal, Terre de Feu, Argentine
  • Valle Carbajal, Terre de Feu, Argentine

Peu après, paysage de tourbières…

  • Au bord de la R3
  • Tourbière au bord de la R3
  • Tourbière au bord de la R3

Sur la route 3.

  • Sur la R3
  • Sur la R3

Après 30km, je bifurque sur la Ruta Provincial 33 (ou Ruta J suivant les sources). La route est en terre mais sèche et parfaitement carrossable.

  • Paysage sur la route J
  • Encore un caracara
  • Paysage sur la route J
  • Paysage sur la route J
  • Paysage sur la route J
  • lichen sur la route J
  • Paysage sur la route J

Entre les montagnes, on serpente au milieu de la forêt. La conduite est prudente et tranquille. Je ne croise personne.

J’arrive à Puerto Almanza, situé sur le canal de Beagle, frontière entre le territoire argentin au nord et le Chili au sud. En face on aperçoit Puerto Williams qui est essentiellement une base militaire navale chilienne.

  • Puerto Almanza, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Almanza, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Almanza, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Almanza, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Almanza, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Almanza, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Almanza, Terre de Feu, Argentine

Je poursuis ma route vers l’Est avec un double objectif : « explorer » et trouver une petite route transversale vers le nord qui m’éviterait d’avoir à rebrousser chemin pour poursuivre mon périple.

  • Sur la route J après Puerto Almanza
  • Sur la route J après Puerto Almanza
  • Sur la route J après Puerto Almanza
  • Sur la route J après Puerto Almanza

Je ne trouverai pas cette petite route… Même si les couleurs restent souvent les mêmes, les paysages n’en sont pas moins magnifiques !

  • Sur la route J après Puerto Almanza
  • Sur la route J après Puerto Almanza
  • Sur la route J après Puerto Almanza
  • Sur la route J après Puerto Almanza
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine

Je continue vers l’Est, multipliant les arrêts photos dans ce monde de vent.

  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine

Je vais au-delà de l’estancia Haberton….

  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine

Et la météo ne s’améliorant pas, je décide de faire demi-tour. J’aurais aimé pousser plus loin vers l’Est jusqu’à l’Atlantique, mais j’appréhende d’intenses précipitations qui rendraient la route impraticable pour mon petit véhicule de tourisme. Il n’en sera rien heureusement.

En revenant, pause piafs…

  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine
  • Puerto Harberton, Terre de Feu, Argentine

Le retour vers la route 3 se fera sans difficultés. La pluie se mettra à tomber. Légèrement au début puis de plus en plus fort. Elle ne cessera plus de la journée.

  • Sur la route J
  • Sur la route J
  • Sur la route J

De retour sur la route 3 je prends vers le Nord, laissant le lac Escondido à ma gauche en direction de Tolhuin. Déluge ou tempête, c’est au choix, mais le temps est abominable… Le court temps de faire quelques photos (ratées pour la plupart) et je termine trempé.

  • Sur la RN3
  • Lago Escondido, Terre de Feu, Argentine
  • Lago Escondido, Terre de Feu, Argentine

Je poursuis jusqu’à Tolhuin, sur le bord du lac Fagnano, où je m’arrête à la boulangerie locale. Pleine de monde ! Par un temps pareil, pas étonnant que les douceurs locales soient appréciées 😉 …

  • Pasteleria Del Union, Tolhuin, Terre de Feu, Argentine
  • Pasteleria Del Union, Tolhuin, Terre de Feu, Argentine
  • Pasteleria Del Union, Tolhuin, Terre de Feu, Argentine

Je repars ensuite vers le nord sur 30 km environ. Le temps moche et le paysage sans intérêt ne m’engagent à ne pas persister. Je reviens donc à Tolhuin vers 18h30 pour trouver un hébergement. Ce sera le camping Hain, sur les berges du lac Fagnano, avec un teepee en bois sous lequel j’installerai ma tente.

  • Camping Hain, Tolhuin
  • Camping Hain, Tolhuin
  • Camping Hain, Tolhuin
  • Camping Hain, Tolhuin

Dans la cuisine commune avec mon café je rencontrerai un couple de français ayant pris une année sabbatique, un couple de motards américains (lui parfaitement francophone) et 2 paraguayens en vacances.

  • Camping Hain, Tolhuin
  • Camping Hain, Tolhuin
  • Camping Hain, Tolhuin

Et ce sera bon pour cette journée…

——————————————————–
La trace du jour
250 km de balade…

Vidéo de la journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.