Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France

Route des églises à pans de bois

Cette sortie m’a été inspirée par Gilles77 (qui se reconnaitra) qui m’avait transmis l’idée. Après quelques recherches et repérages internet (par exemple sur le site du Lac du Der), l’itinéraire était dressé. Il ne restait plus qu’à le réaliser. Elle a lieu dans le Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient, qui m’avait vu faire ma première longue balade à moto, avec la V-Strom 650 (A2) à l’époque. Souvenirs souvenirs

Ces églises dont certaines ont plus de 4 siècles ont été construites avec les moyens à disposition. Peu de pierres, des forêts abondantes, donc voilà tout trouvé le matériau nécessaire. Dans mon itinéraire nombreuses seront les églises closes. Soit en réfection, soit tout simplement non accessibles au moment de mon passage. Dès que cela était possible je suis entré. Et souvent la visite vaut la peine de pousser la porte. Ce qui donne encore plus de regrets pour celles que je n’ai pas pu visiter.

Je prends donc l’A5 pour progresser rapidement. Le température est presque supportable : entre 5 et 7°C… Il faut juste être correctement équipé 😆 . Je ne suis pas parti tôt : 8h45. Vu que je ne vais pas très loin, autant laisser le soleil s’installer un brin !

Juste avant de sortir de l’autoroute, je m’accorde une petite pause sur une aire de repos peu avant la sortie. Le temps est au beau fixe…

Ensuite ce sont les interminables plaines de Champagne où les limitations de vitesse le disputent au radars. Pas forcément marrant à conduire, mais il faut garder sa vigilance pour ne pas perdre des points sur le bitume. Ou alors enclencher le régulateur. Ce que j’ai fait…

En me rapprochant de ma première halte je traverse des villages aux nombreuses maisons pans de bois. Il n’y a pas que les églises qui en sont pourvues !

Note : beaucoup de descriptifs utilisés dans l’article sont issus du guide touristique disponible en ligne : « Route des églises à pans de bois de Champagne » (j’ai téléchargé la version 2020, peut-être en existe-t-il une plus récente).

Je débute ma tournée par l’église Saint-Quentin de Mathaux. Elle est située tout au bout du village, en lisière des champs.
C’est le plus tardif des édifices champenois élevés entièrement en pans de bois. Elle fut construite en 1761 par un charpentier de Dienville, dans un style inspiré de l’architecture religieuse en pierre de l’époque.
De cette église en forme de croix latine, avec sa nef sans bas-côtés et ses larges croisillons, l’élément le plus original est le clocher, implanté sur la première travée de la nef, à l’imposante tour carrée entièrement recouverte d’écailles de bois et surmontée d’un élégant lanternon. Abattu, ainsi que la nef, par une tempête en 1983, il fut reconstruit à l’identique. Fermée (elle ouvre le 1er mars), je ne pourrai voir l’intérieur…

  • Eglise Saint-Quentin, Mathaux, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Quentin, Mathaux, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Quentin, Mathaux, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Quentin, Mathaux, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Quentin, Mathaux, Grand Est, France

A Mathaux existait un château construit en 1606 qui avait remplaçé une motte féodale du XIIe siècle. Après plusieurs changement de propriétaires, le château fut confisqué à la Révolution puis revendu. Son propriétaire d’alors, en 1821 (après la Restauration) craignant de devoir le rendre aux ayant-droit le revendit « en pièces détachées ». Rien ne subsiste aujourd’hui de cette demeure et quelques pierres peuvent être retrouvées dans certaines constructions des environs.

  • Site de l'ancien château, Mathaux, Grand Est, France
  • Site de l'ancien château, Mathaux, Grand Est, France

Je reprends la route tranquillement. Le terrain est plat ou à peine vallonné, les routes pas trop droites sans être très viroleuses, l’itinéraire est propice à la balade tranquille.

Je parviens à l’église Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols. L’église est en travaux. On n’a pas idée non plus de faire une balade fin janvier ! Edifiée entre 1483 (chœur) et 1493 (nef). Son transept important lui donne une forme de croix latine.
La toiture à double pente surmontée d’une imposante flèche revêtue d’ardoises. C’est tout calme, personne, juste le gazouillement des oiseaux.

  • Eglise Saint-Julien et Saint-Blaise, Longsols, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Julien et Saint-Blaise, Longsols, Grand Est, France
  • Mairie, Longsols, Grand Est, France

Par des paysages sympathiques et toujours sous un ciel immaculé je me rends à Morembert voir l’église Saint-Jean-Baptiste.

C’est une toute petite église datant des 1530 bâtie pour être une chapelle seigneuriale. Lorsqu’il devint église paroissiale en 1841, on lui adjoignit, en le fermant, le porche – dénommé localement halloy – ainsi qu’une sacristie en prolongement à l’est.
Ces transformations expliquent le manque d’unité, observable en particulier dans les ouvertures.
Le clocheton octogonal recouvert d’ardoises date du XVIIIe siècle et fut plusieurs fois remanié.

  • Eglise Saint-Jean-Baptiste, Morembert, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Jean-Baptiste, Morembert, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Jean-Baptiste, Morembert, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Jean-Baptiste, Morembert, Grand Est, France

Je repars. L’essentiel du trajet qui vient suit la rivière Meldançon (mais on ne la voit pas). Je traverse quelques villages assez semblables dans leur agencement mais souvent bien agréable. J’arrive à Saint-Léger-sous-Margerie et l’église Saint-Léger (forcément…).

Eglise Saint-Léger, façade nord, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
Eglise Saint-Léger

Je gare la moto, sors l’appareil et me dirige vers l’église. Une voiture à l’arrêt dont le moteur tourne est à quelques mètres de moi. Un homme s’approche et me demande si je veux visiter l’église. Je le regarde étonné. Il sourit et me dit qu’il est le maire de la commune et que naturellement il a les clés. Je ne me suis pas fait prier et j’ai fait aussi rapidement que possible la visite intérieure de l’édifice (vu sa taille ce n’est pas trop long) à fin de ne pas le retarder. Un grand merci à lui.

Saint-Léger est l’une des plus anciennes églises champenoises à pans de bois, datée de 1492.
Elle connut différentes transformations qui aboutirent à son aspect actuel.
Dans la dernière décennie du XVe siècle, furent édifiés le chœur à six pans et l’extrémité de la nef accompagnée de bas-côtés. Deux siècles plus tard, toute la partie occidentale de la nef fut profondément remaniée et percée de hautes fenêtres. Le clocher est de la même époque. Les bas-côtés furent abattus en 1870.

  • Eglise Saint-Léger, Nef, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Léger, Chœur, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Léger, Chœur, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France

Les transepts sont très courts et chacun recèle un autel en bois.

  • Eglise Saint-Léger, Transept, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Léger, Autel transept nord, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Léger, Autel transept sud, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France

On retrouve des restes de vitraux du XVIe siècle.

Eglise Saint-Léger, restes vitraux XVIe s., Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
Eglise de Saint-Léger-sous-Margerie, restes vitraux XVIe s.

Depuis le chœur, l’étroite nef montre des restes de peintures au plafond, malheureusement disparues. Les piliers en bois sont peints.

  • Eglise Saint-Léger, Nef, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Léger, Nef, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Léger, Nef, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Léger, Nef, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France

Une fois l’intérieur visité, et mes remerciements renouvelés au maire, j’ai fait le tour de l’édifice.

  • Eglise Saint-Léger, façade sud, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Léger, vue sud-est, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Léger, vue nord-ouest, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Léger, vue sud-ouest, Saint-Léger-sous-Margerie, Grand Est, France

Je repars, empruntant partiellement ces routes que j’avais prises avec Suzi lors de ma première vraie balade à moto. Souvenirs pas si lointains… Des nuages sont présents dans le ciel et le route porte par endroits les stigmates de précipitations récentes. Dans un paysage plat et sur des routes que je qualifierai de mollement rectilignes, j’atteint Drosnay et son église Notre-Dame.

Elevée dans les premières années du XVIe siècle à proximité d’une motte castrale, l’église de Drosnay est un édifice de vastes dimensions qui doit son unité et son caractère à la grande toiture à double versant qui la recouvre en totalité. Ce système a sans doute remplacé au XVIIIe siècle une toiture étagée. 

  • Eglise Notre-Dame, Façade sud, Drosnay, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, vue sud-est, Drosnay, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, vitrail sud, Drosnay, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, Chevet, Drosnay, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, Façade nord, Drosnay, Grand Est, France

Côté ouest, le haut et large pignon est protégé de la pluie par un revêtement mixte associant bardage vertical et voligeage horizontal.

  • Eglise Notre-Dame, Façade ouest, Drosnay, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, vue sud-ouest, Drosnay, Grand Est, France

L’intérieur est inaccessible malheureusement , l’église est fermée… Donc je remonte en selle ! Je me rapproche de lac de Der en direction du village-musée du Der.

Le village-musée du Der retrace l’histoire de la création du lac de Der (lac réservoir protégeant Paris des inondations). Lors de sa construction (1960-1974) 3 villages furent submergés : Nuisement, Champaubert et Chantecoq. Mesurant 48km2, c’est un des plus grands d’Europe.

Le site est fermé : je suis hors saison.
De loin je photographie l’église Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement.
Démontée pièce par pièce et remontée à cette place en 1970, cette église est celle du village de Nuisement- aux-Bois, disparu lors de la mise en eau du lac du Der. Une partie de ses bois, datés de 1479, en fait la plus ancienne église à pans de bois de Champagne. Elle connut différents agrandissements au XVIIe siècle et sa disposition actuelle ne remonte véritablement qu’au XIXe siècle.
A l’extérieur, les côtés sud et ouest, exposés à la pluie, sont protégés par des voliges ou par des essentes de bois visibles depuis les jardins.

  • Eglise Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, Village musée du Der, Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, Grand Est, France
  • Eglise Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, Village musée du Der, Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, Grand Est, France
  • Village musée du Der, Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, Grand Est, France
  • Village musée du Der, Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, Grand Est, France
  • Village musée du Der, Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, Grand Est, France

Puisque le lac est tout proche, je vais faire un tour sur ses berges.

Lac du Der, Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, Grand Est, France
Lac du Der

Je me retrouve sur la plage de la Cornée du Der. Evidemment à cette époque, la foule n’est pas de la partie … Je ne vais pas m’en plaindre !

  • Plage de la Cornée du Der, Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, Grand Est, France
  • Plage de la Cornée du Der, Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, Grand Est, France
  • Plage de la Cornée du Der, Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, Grand Est, France

Quelques kilomètres de petites routes plus tard, je parviens au port de Nemours où se trouve le Yachting Club du Der.

  • Port Nemours, Yachting club du Der, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France
  • Port Nemours, Yachting club du Der, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France
  • Port Nemours, Yachting club du Der, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France
  • Port Nemours, Yachting club du Der, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France

Poursuivant mon demi-tour de lac, parfois empêché par des voies interdites aux véhicule à moteur, je traverse Eclaron pour finalement parvenir à l’église Saint-Laurent de Champaubert. Celle-ci n’est pas en bois et ne fait pas partie du circuit. Mais elle trône au bord du lac. C’était l’église paroissiale du village englouti de Champaubert. Située en situation dominante du village elle n’a pas été noyée lors de la mise en eau du lac.
Une courte marche depuis le parking mène à l’église en longeant les berges

  • Presqu'île de Champaubert, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France
  • Presqu'île de Champaubert, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France

Longeant la berge, l’église Saint-Laurent apparait se reflétant dans l’eau. Sympathique !

  • Eglise Saint-Laurent, Presqu'île de Champaubert, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Laurent, Presqu'île de Champaubert, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Laurent, Presqu'île de Champaubert, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Laurent, Presqu'île de Champaubert, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France

Forcément, la vue vaut le détour…

  • Presqu'île de Champaubert, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France
  • Presqu'île de Champaubert, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France
  • Presqu'île de Champaubert, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France
  • Presqu'île de Champaubert, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France

En revenant vers le parking, dans le soleil on aperçoit la passerelle de Giffaumont qui relie la presqu’île de Champaubert à celle de Giffaumont.

Passerelle de Giffaumont, Presqu'île de Champaubert, Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Grand Est, France
Passerelle de Giffaumont

Je reprends mon chemin en partant un peu au sud de lac. Je me rends à Puellemontier pour voir le lieu-dit du château. Mais il est inaccessible, privé. En revanche, juste avant la grille qui m’empêche d’aller plus loin, la lumière met en valeur une église toute en pierre, l’église Notre-Dame-en-sa-Nativité. Ce n’était pas au programme, mais je ne fera pas la fine gueule.

  • Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France

L’actuelle église repose sur les bases d’une plus ancienne et beaucoup plus petite datant du XIIe siècle. Elle fut agrandie largement au XVIe siècle en style gothique flamboyant puis à nouveau au XIXe. La tempête de 1999 a nécessité une importante restauration.
Avec le soleil, c’est encore plus joli…

  • Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France

A l’intérieur, le blanc domine (les enduits se sont effacés).

  • Nef, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Nef, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Chœur, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Chœur et collatéral sud, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Nef, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France

A l’extrémité de chaque collatéral se trouve un autel. Au nord il est en bois.

  • Collatéral nord, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Collatéral nord, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France

Au sud il est en pierre. A noter la présence d’une piscine liturgique (j’ai dû chercher pour retrouver le nom !). C’est un petit bassin dans une niche située à proximité de l’autel où le prêtre se lavait les mains et jetait l’eau ayant servi à nettoyer les vases sacrés et les linges d’autel.

  • Collatéral sud, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Piscine liturgique, Collatéral sud, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France

Qui dit gothique flamboyant dit voûtes ornées…

  • Voûtes, collatéral sud, église Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Voûtes, église Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Voûtes, église Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France

Mais aussi un beau linteau sculpté.

Linteau sculpté, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France

Des restes d’enduits.

Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France

Une pièce grillagée se trouve à droite en entrant dans l’église (ou à gauche en sortant…). Y sont entreposés probablement les éléments classés aux Monuments Historiques.

  • Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France

On y voit, entre autre, un saint céphalophore (qui ne doit pas être Saint Denis), des fonts baptismaux et des statues diverses.

  • Fonts baptismaux, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Fonts baptismaux, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France
  • Fonts baptismaux et saint céphalophore, Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité, Puellemontier, Grand Est, France

Après cet intermède pierreux, je reprends le fil du trajet en bois. Traversant des villages où les maisons à pans de bois sont bien présentes, j’arrive à Châtillon-sur-Broué et son église Notre-Dame.

C’est l’une des plus originales églises champenoises élevées en pans de bois.
Son originalité réside dans sa haute et large nef à laquelle est accolé le clocher qui surmonte le porche. L’église est également la seule à présenter un grand porche entièrement fermé dont l’éclairage ne repose que sur les deux larges ouvertures des côtés joliment décorées de balustres sculptés.
L’essentiel de la construction date des deux premières décennies du XVIe siècle, le clocher ayant été reconstruit en 1822.

  • Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France


Je traverse le poche clos. La charpente est superbe.

  • Porche, Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • Porche, Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • Porche, Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France

A l’intérieur, le volume est imposant pour une telle église. Comme écrit dans la notice du guide, l’unité de style est frappante.

  • Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • Eglise Notre-Dame, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France

Au sortir de l’édifice, le ciel se parsème d’oiseaux en formation. Ne me demandez pas quels sont-ils…

  • oiseaux en V, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France
  • oiseaux en V, Châtillon-sur-Broué, Grand Est, France

Je vais suivre les oiseaux. Enfin, à ma façon. Je me rends vers le site ornithologique de Chantecoq. Le soleil baisse et quelques couleurs chaudes commencent à faire leur apparition.

  • Réserve ornithologique de Chantecoq, Lac de Der, Grand Est, France
  • Réserve ornithologique de Chantecoq, Lac de Der, Grand Est, France
  • Réserve ornithologique de Chantecoq, Lac de Der, Grand Est, France

Je n’avais pas pris mon téléobjectif. A tort, même si les oiseaux sont loin et la lumière un peu faible.

  • Réserve ornithologique de Chantecoq, Lac de Der, Grand Est, France
  • Réserve ornithologique de Chantecoq, Lac de Der, Grand Est, France

En me déplaçant sur le site, je change de point de vue et le panorama est toujours superbe…

  • Réserve ornithologique de Chantecoq, Lac de Der, Grand Est, France
  • Réserve ornithologique de Chantecoq, Lac de Der, Grand Est, France

Ce n’est pas parce que le soleil baisse que je vais m’arrêter. Quelques nuages masquent parfois l’astre et font drastiquement chuter la luminosité. C’est l’hiver avec son soleil bas. Je pars en direction de l’église Saint-Nicolas d’Outines. L’église se trouve sur une grande place bordée de maisons également à pans de bois.

  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Monument aux Morts Outines, Grand Est, France
  • Outines, Grand Est, France

Par ses dimensions, l’église d’Outines est le plus monumental et le plus vaste de tous les sanctuaires champenois à pans de bois. Sa construction très soignée remonte au début du XVIe siècle : ses bois les plus anciens ont été datés de 1512. L’église prend modèle sur les grandes halles de la région.
La façade est recouverte d’écailles de bois destinées à la protéger des intempéries et sa curieuse rosace.

  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Porche, église Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France

L’église est précédée par un porche où d’anciennes pierres tombales ont été utilisées pour la construction.

  • Porche, église Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Porche, église Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Porche, église Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France

Elle est ouverte ! En pénétrant les épais piliers et les poutres massives donnent l’impression d’une véritable forêt. L’église conserve une belle statue de Saint Gond du XVIe siècle et un Christ en croix du XIVe siècle. L’endroit est vraiment magnifique. Et la lumière extérieure parfaitement orientée met en valeur l’ensemble.

  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France

Depuis le chœur, la vue sur la nef n’est pas mal non plus. Au-dessus de la porte ouest se trouve la rosace.

  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Rosace, église Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France

Les extrémités des collatéraux sont naturellement pourvues d’autels en bois. Celui du sud est très ouvragé.

  • Chœur, église Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Autel collatéral sud, église Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Autel collatéral sud, église Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France

Celui au nord, de style Louis XIV a été restauré suivant ses couleurs originelles. Euh, ça pique les yeux… Juste devant se trouvent les fonts baptismaux (anciennement polychromes) datant du XVIe siècle.

  • Collatéral nord, Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Collatéral nord, Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France
  • Fonts baptismaux, église Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France

Dans la nef enfin se trouve la stèle des soldats morts pour la France.

Eglise Saint-Nicolas, Outines, Grand Est, France

Je quitte ce magnifique endroit (heureusement qu’il était ouvert…). Les quelques kilomètres qui me séparent de ma prochaine destination sont un plaisir à conduire. Le soleil bas (et pas encore dans les yeux) donne cette heure dorée si agréable où se répand une impression de beauté diffuse.

Me voici donc à Bailly-le-Franc et son église Sainte-Croix-en-son-exaltation (oui, ils aiment bien les noms ronflants dans ce coin…).
Construite dès les années 1510, elle est bâtie selon le principe des toitures étagées et dominée par une flèche élancée recouverte d’ardoises.

La nef est éclairée par une rangée d’étroites baies encadrées de croix de Saint-André formées par l’assemblage des bois. Observez la diversité des matériaux de couverture : le revêtement d’essentes de châtaignier et de voliges – appelées localement tavillons – sur le pignon, la tuile romaine autrefois fréquente en Champagne, sur le porche, la tuile plate sur la nef et l’ardoise sur le clocher.

  • Eglise Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Eglise Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Eglise Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Eglise Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Eglise Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Eglise Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France

En faisant le tour de l’église, je trouve ce panneau. C’est chaud !

Rue qui boue, Bailly-le-Franc, Grand Est, France

Il est plus de 16h30. Je tente ma chance, peu optimiste, à la porte de l’église. A nouveau elle est ouverte ! J’ai plus de chance en cette fin d’après-midi que ce matin.
L’intérieur est très chaleureux. La petite taille de l’édifice y est sûrement pour beaucoup, en plus du bois naturellement.

  • Nef, église Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Chœur, église Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Nef, église Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France

Quelques statues ornent la nef.

  • Bas-côté nord, église Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Nef, église Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Bas-côté sud, église Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Eglise Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Eglise Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France

Près du chœur dans la bas côté sud se trouve un autel. Il ne faut pas être trop grand !

Autel bas-côté sud, église Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France

Les fonts baptismaux dans l’angle sud-ouest.

  • Fonts baptismaux, église Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France
  • Fonts baptismaux, église Sainte-Croix-en-son-Exaltation, Bailly-le-Franc, Grand Est, France

Je repars dans les mêmes conditions que précédemment. Soleil de plus en plus bas, belle lumière, mais souvent dans les yeux cette fois. Je parviens à Lentilles et son église Saint-Jacques et Saint-Philippe.

Elevée vers 1512, l’église de Lentilles a toujours été considérée comme la plus typique des églises à pans de bois de Champagne. Ses formes allongées sont accentuées non seulement par l’absence de transept mais aussi par la couverture des bas-côtés reliée à celle du porche.

  • Eglise Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France

Là aussi l’église se trouve sur une place où les maisons à pans de bois donnent davantage encore de cachet à l’ensemble.

  • Maison à pans de bois, Lentilles, Grand Est, France
  • Maison à pans de bois, Lentilles, Grand Est, France

Le porche présente une arcade en saillie sur le toit, surmontée d’une statue en pierre de Saint Jacques, marquant l’axe de l’entrée.

  • Statue de Saint-Jacques, porche, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Statue de Saint-Jacques, porche, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Statue de Saint-Jacques, porche, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Statue de Saint-Jacques, porche, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France

Quand on pénètre on est saisi par la beauté du lieu. Les grosses poutres latérale dégagent une vaste nef centrale. Le plafond à motifs de losanges fut redécouvert dans les années 1970 lorsque fut démontée la fausse voûte en plâtre datant du XIXe siècle.

  • Nef, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Nef, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Chœur, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Chœur, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Bas-côté sud, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Bas-côté nord, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France

Quelques statues de bois sont présentes.

  • Nef, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Détails de charpente, bas-côté, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Statue de Saint-Louis, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Statue de Jeanne d'Arc, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France

La disposition de l’église est symétrique et les deux bas-côtés se ressemblent.

  • Bas côté nord, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Autel, Bas côté nord, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Bas côté sud, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Autel, Bas côté sud, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France

En plus des fonts baptismaux, ici se trouve un petit orgue.

  • Fonts baptismaux, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France
  • Orgue, église Saint-Jacques et Saint-Philippe, Lentilles, Grand Est, France

Le temps se couvre progressivement et le soleil descend toujours (normal !) quand je sors de de l’église. La dernière à voir se situe à plus de 20 km (et pas dans le sens du retour à la maison). Je démarre en espérant ne pas y arriver trop tard.
Petites routes et petits lacs sont sur mon parcours. L’allumage automatique des loupiotes d’Ebba s’est déclenché témoin de la baisse de luminosité. J’atteins finalement Soulaines-Dhuys. Le bourg est traversé par La Laines et je suis son canal. Paisible et très joli !

  • Soulaines-Dhuys, Grand Est, France
  • Soulaines-Dhuys, Grand Est, France

L’église Saint-Laurent domine la situation mais je me rends à la chapelle Saint-Jean.
C’est le plus petit des édifices religieux à pans de bois de la région, et aussi l’un des plus anciens, élevé entre 1484 et 1504.
Ce fut à l’origine la chapelle d’une maladrerie, avant de devenir vers le XVIIe siècle un simple sanctuaire de dévotion. L’une de ses particularités réside dans la forme des aisseliers du porche, qui dessinent trois arcades trilobées. Encadrant la porte, les deux grandes baies rectangulaires garnies de barreaux de bois permettaient aux lépreux, restés dehors, de suivre les offices.

  • Chapelle Saint-Jean, Soulaines-Dhuys, Grand Est, France
  • Chapelle Saint-Jean, Soulaines-Dhuys, Grand Est, France
  • Chapelle Saint-Jean, Soulaines-Dhuys, Grand Est, France
  • Chapelle Saint-Jean, Soulaines-Dhuys, Grand Est, France
  • Chapelle Saint-Jean, Soulaines-Dhuys, Grand Est, France
  • Chapelle Saint-Jean, Soulaines-Dhuys, Grand Est, France

L’accès est clos et il n’y a vraiment pas assez de lumière pour faire une photo potable à travers les fenêtres (j’ai essayé). Tant pis. Derrière la chapelle se dresse l’église Saint-Laurent.

Chapelle Saint-Jean et église Saint-Laurent, Soulaines-Dhuys, Grand Est, France
Chapelle Saint-Jean et église Saint-Laurent

Fermée elle aussi (je n’en étais pas à une église près à visiter…). Alors je lui tire le portrait avant de prendre le chemin du retour…

  • Eglise Saint-Laurent, Soulaines-Dhuys, Grand Est, France
  • Eglise Saint-Laurent, Soulaines-Dhuys, Grand Est, France

Ce sera tout pour cette très jolie balade. La faire plus tard dans l’année devrait être le gage de trouver toutes les églises ouvertes. Et l’occasion de profiter du Lac de Der…

——————————————————–
La trace du jour

Voir en plein écran (nouvel onglet)




================================
Vidéo(s) du jour
================================

3 commentaires

  • Mario

    Toujours un plaisir de decouvrir tes balades agrementés de belles photos et de commentaires judicieux.
    J’ai bon là…
    Je savais qu’il existait des eglises en bois dans les pays nordiques mais pas du tout en France .
    Je te remercie de me mettre face à mon ignorance.
    Une question me taraude:Quelle est cette propension à passer ton temps dans les églises ?
    Aurais tu loupé ta vocation?
    A tres bientot pour tes nouvelles aventures.
    Bros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.